Fête interculturelle réussie de l’organisme Deux cultures, un monde

Repentigny, le 15 mai 2017 – L’organisme Deux cultures, un monde a signé la fête interculturelle réussie le 22 avril, en affichant « complet » à son événement qui s’est déroulé au Centre à Nous.

Musiciens africains, conteurs québécois et africains, animateurs de « sets carrés », dégustation de tourtières offertes par le traiteur Aux petits plats et de fromage en grains offerts par la Fromagerie Champêtre, découverte de mets africains, défilé de mode de la styliste l’assomptionnaise Zympala, prix de présence et plaisir étaient au rendez-vous pour la centaine de personnes présentes. L’activité-bénéfice a été soutenue par la participation et le soutien financier de nombreux partenaires de la région, dont le Club Optimiste de Repentigny, l’entreprise Zympala, les députées Lise Lavallée et Monique Pauzé, Mme Cecile Henault de la Ville de Repentigny, la Caisse Desjardins Pierre-Le Gardeur, le marché Eben-Ezer, D’Éco, Buro Plus le Papetier Libraire. Merci au Club des Lions, Provigo à Le Gardeur, Des Cafés Innés, Maxi à Repentigny, Ivoire Cana, Aux petits Plats, Tim Hortons sur Industriel, Fromagerie Champêtre et la Maison d’Afrique à Montréal, Bijoux Park Lane, Gil Albert, Communications MCD, Brûlerie St-Denis, Terre et Harmonie, Pommerose, Les Communicateurs éloquents de Lanaudière ainsi que Bionet à Le Gardeur. la Caisse Desjardins Pierre-Le Gardeur, Buro Plus Le Papetier le libraire, D’Éco, et plusieurs autres. C’est plus de 1500 $ qui ont ainsi été amassés en vue de financer les activités de l’organisme, qui propose notamment des projets de correspondance Nord-Sud dans les écoles et établissements de la région.

Faisant un clin d’œil au Jour de la Terre qui avait lieu le même jour, l’organisme avait en outre convié les gens à apporter leur assiette afin de diminuer l’empreinte écologique de la soirée. « Le développement durable passe par la protection de la planète et la compréhension entre les peuples, fait remarquer la présidente-fondatrice de l’organisme, Mélanie Lessard. Voilà pourquoi nous tenions à inclure une dimension environnementale à l’activité. »

Devant ce succès, Deux cultures, un monde est maintenant prête à poursuivre sa mission, soit la mise en place d’initiatives visant les jeunes au Québec, au Mali et au Burkina Faso (Afrique de l’Ouest).

(PHOTO : lancement.jpg)

  • 30 –

Contact :             Mélanie Lessard

Présidente et fondatrice

Deux cultures, un monde

514 243-3398

dcum@outlook.com

page Facebook

 


Source :
Organisme Deux cultures, un monde