Regroupement des comptoirs vestimentaires de D’Autray

Berthierville, le 21 novembre 2013 – En effet, L’Habille-Tout, friperie du groupe d’entraide vit actuellement une pénurie au niveau des textiles. Quelques hypothèses sont avancées afin d’expliquer cette situation exceptionnelle. En fait, Entraide Diabétique ferait actuellement de la sollicitation dans les foyers de Berthier et des environs afin de recueillir les vêtements et autres articles encombrants. Des bacs, pour différentes causes, seraient également installés dans des endroits stratégiques de la Ville et des autres municipalités avoisinantes, ce qui nuirait à l’Habille-Tout.

Entraide Diabétique du Québec compte trois succursales d’opération au Québec, soit les villes de Québec, Saint-Jérôme et de Trois-Rivières. Leurs tâches consistent à solliciter les gens par téléphone pour obtenir des dons en vêtements et autres articles usagés, ainsi qu’à coordonner les activités de cueillette par camions et par bacs. Le bureau chef est situé à Montréal. Les vêtements recueillis par Entraide Diabétique sont revendus au Village des Valeurs, une entreprise privée dont le siège social est aux États-Unis (Washington). Entraide Diabétique ne redonne pas d’argent aux associations de diabète locales mais à Diabète Québec. Leur sollicitation, dans les municipalités où il y a un comptoir vestimentaire, nuit considérablement aux activités de ces derniers.

Le Groupe d’Entraide En Toute Amitié est membre du regroupement des comptoirs vestimentaires et alimentaires de la MRC de D’Autray avec le GPEL, Carrefour Émilie, Source de Vie et les Trouvailles de Mandeville. Depuis près de 10 ans, les cinq (5) organismes communautaires catégorie « faible revenu » ont décidé de réunir leur force et de former un regroupement.

Ce dernier vise par ses actions, la reconnaissance de leur contribution au niveau environnemental et économique. Bien que leur mission soit davantage associée à une mission sociale de lutte à la pauvreté, l’échange sur leur réalité respective et le travail à la mise en place de solutions communes sont aussi des objectifs visés.
Les cinq (5) organismes ci-haut mentionnés, sont reconnus par la MRC de D’Autray dans le cadre de leur politique de gestion des matières résiduelles. Ainsi, pour chaque vêtements (textiles) et encombrants (meubles, livres, appareils électroniques, vaisselles, bibelots, etc.) reçus et revalorisés, recyclés ou vendus, ils reçoivent une ristourne en argent pour avoir contribué à éviter d’envoyer des déchets au site d’enfouissement.

Les organismes membres du regroupement sont d’abord, des organismes à mission sociale, enracinés dans le milieu et issus des besoins de la population. A cet effet, rappelons, que les comptoirs de vêtements ou de meubles ont été créés à la base pour répondre aux besoins exprimés par la communauté. Tous sous-financés, les organismes qui œuvrent auprès de personnes qui vivent en situation de précarité, de vulnérabilité et de pauvreté doivent composer avec un maigre financement afin de répondre adéquatement aux besoins exprimés par leurs membres et doivent mettre beaucoup de temps et énergie sur la recherche de financement. Une façon de pallier à ce manque et financer leurs différentes activités et services (cuisines collectives, dépannages
alimentaires, repas à faible coût, clinique d’impôt, déjeuners-causerie, etc.) est la vente de vêtements et encombrants.

En chiffre, pour l’année 2012, les comptoirs ont reçu un peu plus de 387 tonnes de textiles et près de 115 tonnes d’encombrants. De ce nombre, plus de 97 % des textiles ont une deuxième vie et près de 85 % des encombrants sont réutilisés. Très peu de matières reçues sont donc dirigées au site d’enfouissement et cet apport favorise sans aucun doute l’atteinte des objectifs qui s’inscrivent dans le cadre de la politique de gestion des matières résiduelles de la MRC de D’Autray.
D’autre part, en ressource humaine, les comptoirs ont pu compter sur plus d’une dizaine d’employés, une vingtaine de personnes sur des programmes d’employabilité et sur plus d’une centaine de bénévoles.

Quant à l’aide direct apportée aux personnes dans le besoin, on estime près de 400 familles qui reçoivent de l’aide d’un ou l’autre des comptoirs. Fait qui n’est pas étonnant pour les responsables de ces groupes. À Berthierville seulement on compte près de la moitié de la population qui vivrait dans des conditions précaires et de contexte de pauvreté.

Toutes ces données illustrent bien tout l’impact des comptoirs vestimentaires ainsi que leur contribution au plan social, économique et environnemental ici localement dans la MRC de D’Autray.

Tous les organismes, et particulièrement, Le Groupe d’Entraide En Toute Amitié espèrent recevoir sous peu vos vêtements. L’organisme est situé au 170 Ste-Foy Berthierville. 450 836-6966. Merci de contribuer au bien-être de la communauté. Un geste simple qui fait toute une différence!

Les membres du regroupement des comptoirs vestimentaires D’Autray en profite pour remercier toute la population qui généreusement apporte à chaque saison les vêtements et encombrants qui ne servent plus. Les membres remercient également la MRC de D’Autray pour la reconnaissance financière liée à la contribution des comptoirs dans la gestion des matières résiduelles.


Source :
Josée Melançon
Organisatrice communautaire
CSSSNL-CLSC Berthier
450 836-7011 poste 230
jmelancon.autray@ssss.gouv.qc.ca