Passage de la Caravane du FRAPRU : manifestation

Joliette, octobre 2011 – Plusieurs groupes de Joliette, dont Action-Logement Lanaudière, se sont joints au Front d’action populaire en réaménagement urbain pour une manifestation visant à réclamer le financement au Québec de 50 000 logements sociaux en cinq ans dont 1550 dans Lanaudière et 225 à Joliette même. Les groupes ont ainsi marqué le passage de la Caravane Sur la route pour le logement social que le FRAPRU a débuté le lundi 3 octobre et qui se terminera le dimanche 9 octobre par une grande manifestation dans les rues de Montréal. Environ 80 personnes, mal-logées et locataires de logements sociaux, divisées en deux convois, participent à cette Caravane qui les a jusqu’ici fait traverser des régions aussi éloignées que l’Abitibi et la Côte-Nord.

François Saillant, coordonnateur du FRAPRU, est outré que les deux paliers de gouvernement supérieurs ne financent que 2000 nouveaux logements sociaux à l’échelle du Québec, soit 1000 de moins qu’au cours des deux dernières années : « Comment peut-on prétendre s’attaquer aux problèmes de logement avec 2000 logements sociaux, quand on sait que dans la seule région administrative de Lanaudière, 6295 ménages locataires engloutissaient plus de la moitié de leur revenu en loyer, lors du recensement de 2006, et que ce nombre était de 905 à Joliette même? ».

Il a affirmé que la situation était sûrement encore pire aujourd’hui, compte tenu que le coût moyen du logement a augmenté de 23 % depuis ce temps à Joliette, en raison de la rareté de logements locatifs qui sévit depuis plusieurs années. En avril 2011, le taux de logements inoccupés qui devrait être de 3 % pour que le marché soit considéré comme équilibré n’était que de 1,8 % à Joliette. Dans les grands logements familiaux, il atteignait tout juste 1 %.

Pierre-Hugues Sylvestre, agent de développement d’Action-Logement Lanaudière, a souligné que la situation était difficile pour les locataires de Joliette qui comptent pour 60,5 % des ménages de la ville, un des plus forts pourcentages au Québec : « Les locataires de Joliette doivent en moyenne consacrer 26 % de leur revenu pour se loger, mais ce pourcentage monte à 31 % quand c’est une femme qui est locataire et 34 % s’il s’agit d’une personne seule! ».


Source :
François Saillant, FRAPRU, (514) 919-2843
Pierre-Hugues Sylvestre, Action-Logement Lanaudière, (450) 898-5839