La Matawinie met la table pour une nouvelle activité commerciale en mycologie

Du 1er août au 13 septembre s’est tenue une formation en mycologie à Saint-Zénon, à laquelle 21 personnes ont participées. Cette formation avait pour but de former des cueilleurs de champignons sauvages pour favoriser l’approvisionnement régional des distributeurs de la région de Lanaudière. Cette ressource offre un potentiel commercial très intéressant et se retrouve en grandes quantités dans la MRC Matawinie. Par cette formation, les partenaires du projet ont voulu offrir aux gens désirant se lancer dans la cueillette de champignons une formation qui permettra de développer cette activité tout en assurant une certaine uniformité au niveau des techniques de cueillette, ainsi que la préservation et le développement de la ressource.

La formation, d’une durée de 64 heures, comprenait un volet théorique ainsi que plusieurs excursions sur le terrain afin de maximiser l’application des connaissances. Les organisateurs se disent chanceux d’avoir eu comme formateurs, M. Yvan Perreault du «Jardin des noix» situé à Saint-Ambroise-de-Kildare et M. François Brouillard des «Jardins sauvages» situé à Saint-Roch-de-l’Achigan. La formation s’échelonnant sur deux mois, les participants ont pu voir différentes variétés de champignons qui se retrouvent en abondance en Haute-Matawinie. Il faut dire que ce fut une année exceptionnelle pour les champignons.

Cette formation a été rendue possible grâce à la SADC Matawinie, en collaboration avec le Service aux entreprises et à la communauté de la Commission scolaire des Samares et le CLD Matawinie. Cette formation met la table pour une nouvelle activité commerciale en Matawinie. Des partenaires du développement de la MRC Matawinie et de la région préparent actuellement une nouvelle programmation de formation et travaillent au soutien du développement de certains produits forestiers non ligneux. Le tout devrait être annoncé au cours de l’hiver.

Tous les partenaires ayant participé à cette formation, souhaitent que ce projet soit la prémisse à une nouvelle activité économique d’importance pour la MRC Matawinie et désirent offrir leur soutien pour en assurer son développement.


Source :
Emmanuelle Lefebvre
SADC Matawinie
elefebvre@matawinie.qc.ca