Voulez-vous quelque chose à boire? Un verre d’eau potable s’il-vous-plaît

Saint-Norbert, le 28 mars 2013 – Une séance d’information sur les gaz et le pétrole de schiste s’est tenue à St-Norbert , le dimanche 24 mars 2013. Les citoyens et citoyennes avaient besoin d’être éclairés sur les risques et dangers qui menacent leur qualité de vie parce que le simple geste de boire l’eau du robinet est devenu un geste menacé ; parce que Gaspé et plusieurs autres municipalités ont adopté un règlement municipal qui protège leur eau potable ; parce que les municipalités riveraines de la MRC de D’Autray, incluant une partie de Saint-Norbert sont sous permis gazier.

Un peu plus de 50 personnes étaient présentes. La plupart étaient des citoyens de St-Norbert, dont le conseiller municipal monsieur Claude Thouin. Quelques résidants de St-Cuthbert, Ste-Élisabeth, St-Gabriel-de-Brandon et même St-Damien-de-Brandon, nous ont également honorés de leur présence.

Notre maître de cérémonie coloré et dynamique, monsieur Richard de Montigny agriculteur bio de St-Norbert, a bien su animer l’après-midi et nous présenter les conférenciers.

En première partie, monsieur Marc Brullemans, scientifique actif dans le dossier des gaz de schiste et coordonnateur de la région de Lanaudière, nous a expliqué et démontré les aspects techniques et scientifiques de l’exploration et de l’exploitation du gaz et du pétrole de schiste ainsi que les impacts sanitaires et environnementaux à plus ou moins long terme. Il nous a également dressé un portrait de la situation présente au Québec, principalement dans Lanaudière. À partir de l’historique des puits dans la région, jusqu’aux différents produits utilisés dans la fracturation, dont certains sont cancérigènes, en passant par les différents termes qu’utilise l’industrie gazière pour définir la fracturation (massage, stimulation, etc.), monsieur Brullemans a bien su nous informer… et nous mettre la puce à l’oreille !

En deuxième partie, mesdames France Mercille et Luce Cloutier nous ont présenté le documentaire « 20 000 puits sous terre » qu’elles ont réalisé en 2012. Touchant et inquiétant, ce visionnement nous offrait des témoignages de résidants des municipalités du Richelieu, dont St-Marc et St-Denis qui ont subi, de façon intrusive, la présence et les activités des compagnies gazières. Vous pouvez visionner ce documentaire en vous rendant sur Youtube.

L’émotion se faisait sentir à la fois dans l’indignation et le besoin de solidarité des citoyens. Des pétitions et formulaires « Vous n’entrerez pas chez nous ! » ont été signés. Mais beaucoup reste à faire. Les résidants de St-Norbert sont invités à assister au prochain conseil municipal qui se tiendra mardi, 2 avril. Bien sûr, monsieur Thouin ainsi que plusieurs propriétaires de St-Norbert seront présents afin d’exprimer le besoin de protéger leur eau potable et leur environnement.

Le 5e comité de vigilance gaz de schiste a été formé dans Lanaudière : celui de Saint-Norbert. Nous poursuivons la campagne «Vous n’entrerez pas chez nous» auprès des norbertois. Si vous désirez organiser une rencontre d’information, n’hésitez pas à contacter un Comité de vigilance gaz de schiste.


Source :
Contact :
Sophie Desjardins, membre du Comité vigilance gaz de schiste Saint-Norbert, 450 889-8302
Odette Sarrazin, membre du Comité vigilance gaz de schiste Lanaudière, 450 835-9201
cvgsbrandon@gmail.com