Le Festival faunique de Lanaudière- une première édition réussie

Lanaudière, le 22 octobre 2012 – Ni le vent, ni la pluie n’auront eu raison des mordus de la nature. Les familles, les chasseurs et pêcheurs, les adeptes d’activités plein-air étaient au rendez-vous de la première édition du Festival faunique de Lanaudière à Saint-Zénon, en Matawinie les 7, 8 et 9 septembre dernier.

Cet événement – un concept unique pour le Québec – visait à démystifier le monde de la faune, favoriser la relève et mettre en valeur le territoire lanaudois. Pour cette première édition, c’est près de 100 personnes ont profité du festival.

Pour l’occasion, le village de Saint-Zénon et sa Vallée des Nymphes, étaient occupés par plusieurs zones de démonstration et d’expérimentation; tir à l’arc, tir au fusil et à la carabine, techniques de travail avec des chiens rapporteurs ou chien de sang.

Plus d’une vingtaine de kiosques traitant de territoire faunique, d’activités de plein-air, de chasse et de pêche attendaient les visiteurs. Des membres de la Société des Chefs cuisiniers et pâtissiers du Québec ont concocté et servi gratuitement plusieurs mets composés de gibiers et de plantes sauvages comestibles. De plus, des conférences variées étaient présentées : chien pisteur, gestion de la chasse à l’orignal, gymkhana, aménagement faunique, Sentier national du Canada, protection de la faune. Sur le site, on pouvait aussi pêcher la truite mouchetée, une activité prisée par les petits pêcheurs en herbe. On mesurait aussi son talent au tir de paintball.

Le vendredi 7 septembre au soir, l’église de Saint-Zénon était le théâtre d’un spectacle de musique « Blue Grass », du groupe Northern Grass Pickers, chaleureusement accueilli par une foule conquise.

Samedi soir, la randonnée de nuit aux Parc des Sept Chutes, annulée par les déluges de Dame Nature, a fait place à une présentation sur la faune nocturne avec David Lapointe, naturaliste et directeur de la Société de Développement des Parcs régionaux de la Matawinie. Par la suite, le public est demeuré suspendu aux lèvres du conteur Jean-Marc Chatel.

Rappelons que l’initiative de ce festival est le résultat d’un partenariat entre l’Association des Pourvoiries de Lanaudière, l’Association forestière de Lanaudière, la Chambre de Commerce de la Haute Matawinie, la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs section Lanaudière, la Municipalité de Saint-Zénon, le Regroupement des ZECs de Lanaudière et la Réserve faunique Mastigouche.

L’évènement a été rendu possible grâce aux contributions du Ministère des Ressources naturelles et de la Faune, du CLD Matawinie, de la Caisse Desjardins de la Haute Matawinie ainsi qu’à la Compagnie Browning.


Source :
Claudine Ethier ing.f
Directrice générale de l’Association forestière de Lanaudière
et coordonnatrice du Festival Faunique de Lanaudière.
cethier@aflanaudiere.org
450.836.1851