Publié le 21 juin 2012 à 8 h 41

Une exposition sur les paysages des Îles de Berthier

Bookmark and Share

M. Réjean Dumas, M. Maurice Désy, maire de La Visitation-de-L’Île Dupas, M. Réal Chevrette, M. Gérald Domon et M. Louis-Philippe R.-Brosseau

La Visitation-de-L’Ile-Dupas, le 19 juin 2012 – Le mardi 19 juin a eu lieu à l’Église La Visitation-de-l’Île-Dupas, le vernissage de l’exposition « Évoquer, habiter et fréquenter les îles de Berthier : 13 projets de mise en valeur des paysages d’un territoire unique » issue des travaux des étudiants de l’École d’architecture de l’Université de Montréal.

Au cours de l’automne 2011, près de 40 étudiants de cette école ont parcouru les Îles de Berthier. Dans le cadre de l’atelier « Espace régional », ils ont été invités à observer les paysages qui s’y trouvent, à les analyser et à réfléchir sur leur devenir. Territoire inconnu de tous au départ, ils y ont découvert des paysages méconnus, remarquables, uniques. Leurs qualités méritent non seulement d’être protégées, mais d’être aussi révélées et mises en valeur. C’est ce à quoi s’attardent les projets qui feront l’objet de cette exposition.

Chacun des treize projets qui composent l’exposition comporte deux parties. La première, centrée sur le passé et le présent, expose le « diagnostic » que l’équipe a posé sur les paysages et fait ainsi ressortir les tendances, les éléments et les caractéristiques qui lui ont semblé particulièrement significatifs. Quels sont donc les éléments qui contribuent le plus au caractère unique et à la qualité de ces paysages? Quels sont en contrepartie ceux qui mériteraient d’être bonifiés?

La seconde se tourne vers l’avenir. Quels seront donc les paysages de demain? Si en définitive la réponse appartient aux résidents, chaque équipe a mis de l’avant des idées pour faire en sorte que les territoires des îles de Berthier soient, à l’avenir, encore plus agréables pour ceux qui y vivent, qui les parcourent ou, simplement, qui les évoquent. Comment par exemple rendre plus visible le caractère insulaire? Que faire du riche patrimoine agricole? Comment mettre en valeur ces éléments uniques que sont les pâturages communautaires? Comment faire en sorte que les nouveaux développements puissent respecter le cachet particulier des îles? Telles sont les questions que les différentes équipes ont été amenées à se poser dans le cadre de cet atelier…

Enfin, l’exposition sera ouverte au public du 3 juillet au 30 septembre au Petit Musée de l’Île Dupas.

-30-

- 30 -

Source :

Sébastien Proulx
Agent de communication
MRC de D’Autray
450 836-7007 poste 2528

Renseignements :

Gérald Domon
Professeur, École d’architecture de paysage
Directeur scientifique associé
Chaire en paysage et environnement
Université de Montréal
514 343-6298 ou gerald.domon@umontreal.ca

| | Partager
Actualités :
MRC :
CRÉ Lanaudière Conception Web