Publié le 28 novembre 2011 à 11 h 44

Marion Duchesne accepte la présidence d’honneur du Concours québécois en entrepreneuriat Lanaudière

Bookmark and Share

Chantale Cayer, Centre local de développement économique des Moulins (CLDEM), Marion Duchesne, Mediaclip, Martine Magnan, CLDEM et Jean-François Dupuis, Lanaudière économique.

Lanaudière, le 28 novembre 2011 – Le Concours québécois en entrepreneuriat Lanaudière accueille avec enthousiasme madame Marion Duchesne, PDG de Mediaclip, comme présidente d’honneur de cette 14e édition.

Cette entrepreneure chevronnée a accepté avec joie d’assurer la présidence d’honneur du Concours québécois en entrepreneuriat Lanaudière puisque pour elle l’entrepreneuriat est plus qu’une passion : «Entreprendre permet de faire ce que l’on désire vraiment. C’est un mode de vie stimulant qui procure un accomplissement de soi et la quête du succès.» La liberté et l’autonomie rattachées à l’entrepreneuriat deviennent des dimensions importantes pour cette mère de deux jeunes enfants à la tête d’une entreprise technologique en forte croissance.

Initialement créée pour un projet de DVD photo, Mediaclip se spécialise dans le développement de logiciels pour la personnalisation de tout objet imprimable, que ce soit les produits photo, corporatifs ou les produits d’image de marque. Aujourd’hui, les solutions logicielles de la firme sont utilisées à travers le monde. «Notre succès est en grande partie dû au fait que j’ai présenté mon projet d’entreprise à des conseillers en développement économique qui ont cru en moi et qui m’ont incité à participer au Concours québécois en entrepreneuriat», affirme madame Duchesne.

En 2006, en plus de gagner un prix régional, Marion Duchesne a remporté le Prix Entrepreneuriat féminin et le Prix Office Québec Amériques pour la jeunesse du Concours québécois en entrepreneuriat. «Les prix remportés aux échelons régional et national augmentent la visibilité de l’entreprise, apportent beaucoup de crédibilité pour l’obtention de financement et multiplient les possibilités de maillage», ajoute la lauréate.

Le Concours québécois en entrepreneuriat, avec son volet destiné aux étudiants, encourage la création de projets du primaire à l’université. Selon madame Duchesne : «Les bases de l’entrepreneuriat s’acquièrent aussi en milieu scolaire. En présentant un projet au Concours, les jeunes mettent à profit leur créativité et développent leurs qualités entrepreneuriales.»

Une concertation régionale
Rappelons que l’an dernier, la région de Lanaudière s’est vu décerner le Prix Engagement régional, une reconnaissance au niveau national. Le jury a, entre autres, été impressionné par la grande mobilisation des différents acteurs locaux et régionaux et par la diversité des partenaires qui ont participé à la mise en œuvre du Concours.

En effet, depuis des années, le succès de l’aventure entrepreneuriale dans Lanaudière est le fruit d’une magnifique collaboration entre les établissements scolaires et les organismes socioéconomiques de la région. Coordonné par Lanaudière Économique, le Concours est chapeauté par des membres provenant des Centres locaux de développement (CLD), des Sociétés d’aide au développement de la collectivité (SADC), des Carrefours jeunesse emploi (CJE), de la Coopérative de développement régional de Lanaudière, de la Commission scolaire des Affluents et de la Commission scolaire des Samares.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le Concours québécois en entrepreneuriat Lanaudière, visitez le http://www.entreprenez.qc.ca.

- 30 -

Source :

Julie Forgues
Coordonnatrice aux communications | Concours québécois en entrepreneuriat Lanaudière
Centre local de développement économique des Moulins (CLDEM)
450 477-6464
cqelanaudiere@cldem.com

| | Partager
Actualités :
MRC :
CRÉ Lanaudière Connexion-Lanaudière