Publié le 7 octobre 2011 à 11 h 41

Journée sans ma voiture : plusieurs citoyens et élus participent malgré la pluie

Bookmark and Share

Remise de prix de participation au concours Je m’active dans ma ville à Joliette qui se terminait à l’occasion de la Journée sans ma voiture : Mme Émily Loranger, gagnante du premier prix, un vélo et un casque offert par la Sûreté du Québec, M. Martin Melançon, représentant de la Sûreté du Québec, et Mme Kim Basque-Froment, gagnante du deuxième prix, une remorque pour vélo fabriquée par l’entreprise Au coin du pédaleur de Repentigny.

Joliette, 6 octobre 2011 – Malgré le temps gris, plus de 600 citoyens, jeunes et moins jeunes, ont participé à la Journée sans ma voiture qui s’est déroulée au centre-ville de Joliette le 22 septembre dernier. Ils ont entre autres essayé des vélos électriques qui peuvent s’avérer utiles pour se rendre au travail ou faire ses commissions. D’autres ont essayé un des autobus qui circulent dans le grand Joliette pour la première fois.

Sur les lieux, ils ont pu se sensibiliser aux raisons de réduire l’utilisation de la voiture. Pour donner une idée du message véhiculé, Charles Gratton, un des organisateurs de l’évènement et chargé de projet au Conseil régional de l’environnement de Lanaudière, explique une de ces raisons : « Il y a toutes les questions environnementales (changements climatiques, qualité de l’air, stress urbain, qualité de vie, etc.), mais il y a aussi des raisons économiques. Une petite voiture sans trop de luxe coûte en moyenne 9 000 $ par année, c’est un coût énorme pour les familles. Imaginons qu’en adoptant des alternatives, les familles puissent avoir un véhicule de moins dans leur cour, elles économiseraient beaucoup d’argent! »

Certaines entreprises de la région ont également tenu un registre de leurs employés et/ou étudiants qui se sont déplacés autrement qu’en voiture individuelle. C’est au CÉGEP régional de Lanaudière Joliette qu’on a enregistré le plus grand nombre de participants, soit près de 125.

Cette journée thématique voulait certes sensibiliser les citoyens, mais elle voulait également faire réfléchir les élus et décideurs de la région sur les impacts négatifs d’une sur-utilisation de l’automobile. Ainsi, lors d’un 5 à 7, plusieurs élus et décideurs du grand Joliette ont pu voir un film d’information donnant des trucs pour rendre les villes moins dépendantes de l’automobile tout en conservant la qualité de vie des citoyens. Ce 5 à 7 fut l’occasion de remettre au maire de Joliette, M. René Laurin, une toile collective réalisée par les participants à la journée.

Prix à gagner
Les personnes ayant rempli sur place ou en ligne un questionnaire sur les raisons de réduire l’utilisation de la voiture étaient éligibles au tirage de plusieurs prix. Mme Émily Loranger a gagné le premier prix, un vélo offert par la Sûreté du Québec. Les organisateurs souhaitent remercier les autre partenaires du tirage, à savoir la Corporation de transport Joliette métropolitain, le Club Lion de Joliette, le Coin du pédaleur et Kaki Plein Air.

À propos
Rappelons que le 22 septembre est une journée de sensibilisation aux transports alternatifs à l’automobile utilisée individuellement et que plus de 1 500 villes à travers le monde profitent de l’occasion pour organiser des activités. Au Québec, Montréal, Québec, Gatineau, Saguenay, Sherbrooke, Trois-Rivières, Drummondville, Val-d’Or, La Tuque, Rivière-du-Loup et Joliette ont compté parmi les villes participantes en 2011.

Cet événement est rendu possible grâce à la contribution du Fonds d’action québécois pour le développement durable, partenaire de la première heure du projet Je m’active dans ma ville à Joliette, et de son partenaire financier le gouvernement du Québec via son programme Action-Climat. Les organisateurs souhaitent également remercier les autres partenaires dont Québec en forme, le Journal L’Action et la radio M103,5 FM.

La Journée sans ma voiture est le fruit d’une collaboration entre le Conseil régional de l’environnement de Lanaudière (CREL), l’Agence de la santé et des services sociaux (ASSS) de Lanaudière, le CÉGEP régional de Lanaudière à Joliette, le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du nord de Lanaudière, le Comité d’action jeunesse Joliette sud (CAJJOLS), la Corporation de transport Joliette métropolitain (CTJM), Équiterre, le projet Bécik jaune, la Société de développement du centre-ville de Joliette (SDCJ) et la Ville de Joliette.

- 30 -

Source :

Charles Gratton
Chargé de projet au Conseil régional de l’environnement de Lanaudière
Pour le Comité de promotion du transport collectif et du transport actif de la MRC de Joliette
Charles.gratton@crelanaudiere.ca
450-756-0186

| | Partager
Actualités :
MRC :
CRÉ Lanaudière Connexion-Lanaudière